Le Cercle de Silence

Peut-être les avez-vous déjà vues ces personnes rassemblées en Cercle, en Silence, place de la République à Wissembourg autour d’une lanterne et portant dossards et banderole ? peut-être vous ont-elles intrigués ?

A Wissembourg, nous formons un « Cercle de Silence » tous les mois, le 30, en solidarité avec les migrants, et ceci depuis mars 2011… depuis 7 ans !

A la suite des Franciscains de Toulouse qui ont tenu le 1er cercle place du Capitole en 2007, de nombreux cercles se sont créés dans toute la France. Il en existe actuellement plus de 150.

En Alsace se réunissent des Cercles de Silence, régulièrement à Strasbourg, à Colmar, à Saverne, à Haguenau et à Wissembourg.

A Wissembourg, le noyau des « fidèles » tourne autour d’une dizaine ; une demi-douzaine d’autres personnes vient s’ajouter selon ses disponibilités pour l’heure entière, dix minutes ou une demi-heure.

Pourquoi cette manifestation mensuelle et silencieuse ? Les dossards que nous portons, la banderole déployée et les panneaux d’affichage disent notre solidarité avec les migrants.

Au début, en 2007, les Cercles de Silence avaient pour but essentiel d’attirer l’attention de l’opinion et des pouvoirs publics sur le traitement réservé aux étrangers en Centres de rétention, on parlait de « sans-papiers », et de personnes menacées d’expulsion. Depuis … les migrations internationales –qui ont existé de tout temps- se sont accélérées au même rythme que les conflits, les guerres au Moyen-Orient, en Afrique ainsi que les catastrophes climatiques. Notre réflexion a été tristement alimentée par les drames de ces dernières années. La politique migratoire dans les pays d’Europe ne va pas dans le sens d’une plus grande ouverture et notre action silencieuse doit continuer.

Notre présence silencieuse se veut donc être avant tout, pour nos concitoyens et nos dirigeants politiques, une interpellation, une interrogation sur cette « politique migratoire », une réflexion sur la société dans laquelle nous voulons vivre ensemble, sur la reconnaissance de la dignité et des droits de chaque être humain.

Pourquoi le Silence ? Le silence, en cercle, permet la réflexion, la lecture d’articles, la méditation, la prière… selon le goût, la personnalité de chacun. Qui compose notre cercle ? De simples citoyens, d’autres plus ou moins engagés, de tendances philosophique, religieuse, politique différentes, membres ou non d’une association, d’une église, d’un syndicat, d’un parti… Chacun est invité à entrer dans notre démarche de silence et de respect.

Réflexion, interpellation silencieuse et persévérante s’accompagnent aussi de solidarité en action :

Avec le CCAS de la commune de Wissembourg et grâce à un élan extraordinaire de solidarité des Wissembourgeois, nous avons pu accueillir et accompagner des réfugiés syriens en 2016 : une famille de 4 personnes et 2 étudiants. Nous ne sommes pas que de « doux rêveurs » ! et cette action concrète permet de constater les obstacles et les difficultés rencontrés par ces réfugiés, une fois arrivés en France, après les épreuves et les dangers affrontés dans leur migration.

Pour finir, je laisse la parole au directeur de SOS méditerranée, Francis Vallat : « On peut discuter pendant des heures de la politique migratoire, le problème n’est pas celui-là, il est de dire qu’on ne peut pas laisser des gens mourir à nos portes, que le sauvetage ne se discute pas…A un moment donné, quand quelqu’un coule, vous le sauvez… Nous, on essaie de sauver notre âme, celle de l’Europe. » (Edwy Plenel, Le Devoir d’hospitalité. Bayard, 2017)

Christiane Jung

Pour plus de renseignements, voir : http://cerclesdesilence-alsace.fr

(P.S : pour des raisons techniques, je n’ai pas pu mettre les belles photos de notre cercle de silence de Wissembourg que Bernard Weigel m’avait envoyées. Je vous engage à découvrir par vous-mêmes, si ce n’est déjà fait, tous les 30 du mois, la densité d’un tel moment, place de la République. Mathieu)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.